• Jacques Chirac, l’encrage à Paris

    1977, 19 janvier : Candidature de Jacques Chirac à la mairie de Paris 1/2, 2/2, (en vidéo, la polémique dût à sa candidature, chanson de campagne : Pour que Paris)

    1977 : Elu maire de Paris : Puis réélu en 1983, 1989 jusqu’en 1995.

    1978 12 et 19 mars : Elections législatives, Jacques Chirac est réélu dans sa circonscription de Corrêze sans difficulté dès le premier tour avec 55,8% des voix.

     1978, 6 décembre : Lance l’ « appel de Cochin » attaquant  la politique européenne du président. 

    1979 : Elu député sur la liste conduite par Michel Debré, mais démissionne en 1980. Rupture avec Pierre Juillet et Marie-France Garaud. 

    1980-1986 : Membre de la comission sur la Défense nationale. 

    1981, 26 avril : Eliminé dès le premier tour des élections présidentielles avec 17,99% des voix (malgrès son clip de campagne : Maintenant président !). Première traversé du désert qui va durer 5 ans. 

    1986, 20 mars : Nommé Premier ministre par François Mitterrand à la suite des législatives remportées par la droite : première cohabitation (1986-1988). 

    31 juillet : Vote de la loi sur les privatisations (Saint-Gobain, Matra, CGE, Paribas, Suez, Société Générale, Crédit commercial de France Havas et TF1). 

    4-17 septembre : Vague d’attentats islamiste à Paris. 

    18 septembre : Première expulsion de clandestins par charter. 

    Novembre- décembre : Manifestations étudiantes contre la loi Devaquet puis retrait du même projet de loi suite à la mort de Malik Oussedine. 

    30 décembre : Suppression de l’impôt sur les grandes fortunes. 

    1988, 24 avril : Premier tour de l’élection présidentielle ; Jacques Chirac arrive 2ième avec 20% des voix. 

    4 mai : Libération des otages français détenus au Liban. 

    5 mai : Assaut de la grotte d’Ouvéa en Nouvelle-Calédonie. 

    8 mais : Battu à la présidentielle pour la seconde fois au second tour avec 45,98% des voix. Seconde traversée du désert. 

    1992 : Fait campagne pour le « oui » au référendum sur le traité de Maastricht. 

    1993, 29 mars : Après la victoire de la droite aux législatives, Edouard Balladur devient Premier ministre de François Mitterrand avec l’accord de Jacques Chirac. Celui-ci ne souhaitant pas renouveler l’expérience de la cohabitation. 

    1994 : Donné perdant face à Balladur, il lance sa campagne présidentielle sur le thème de la « fracture sociale ». 

    1995, 17 février : Edouard Balladur, le favori ; baisse dans les sondages. Metting de Jacques Chirac porte de Versailles avec 20 000 supporter. 

    10 mars : Il commence à creuser l’écart avec Balladur. C’est lui le chef ; Jacques Chirac. 

    « Jacques Chirac la suite, entre Paris et la CorrèzeJacques Chirac, maintenant Président (l'an un) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :