• Chirac : dur de cheffer à Matignon

    Chirac : dur de cheffer à MatignonLe locataire de Matignon entame un bras de fer avec le président : leur rivalité est la même depuis leurs tensions au ministère des Finances. Il se voit imposer par le président un grand nombre de ministres qu'il n'apprécie guère. Notamment Michel Poniatowski à l’intérieur est de ce fait le numéro deux du gouvernement et Jean-Jacques Servan-Schreiber. Jacques Chirac se débarrasse rapidement du co-fondateur de L'Express qui est en désaccord avec lui sur la question des essais nucléaires ; ce qui le pousse à la démission le 9 juin 1974. Pour le remplacer, Valéry Giscard d'Estaing impose Françoise Giroud l’autre co-fondateur de l’Express. Celle-ci devient secrétaire d'État auprès du Premier ministre chargée de la Condition féminine. D'un autre côté, les réformes entreprises par le Président surprennent, puis agacent les gaullistes. Si Jacques Chirac s'investit personnellement dans la défense des plus symboliques d'entre elles, telles la majorité à 18 ans, la loi sur l'avortement, l'extension de la couverture de la sécurité sociale ou la réforme de l'audiovisuel (éclatement de l'O.R.T.F. en sept entités autonomes, comprenant trois chaines et Radio France, tout en conservant le monopole d'État).

    Mais celles-ci, ainsi que certaines actions du Président telles la «poignée de main» à des détenus en prison, rendent sceptiques l'U.D.R. et vont, à l'encontre des idéaux de l'électorat de droite. Beaucoup de «barons du gaullisme» lui reprochent d'être trop proche de l'Élysée et le contraigne le 15 juin 1975 à la démission du secrétariat général de l'U.D.R., au profit d'un de ses proches, André Bord puis, à partir de 1976, Yves Guéna. Espérant être reconnu par le président de la République comme chef de la majorité, l'emploi par l'Élysée du terme de «majorité présidentielle» fait que les relations se tendent entre les deux têtes de l'exécutif. Ce qui pousse ses deux conseillers personnels : Pierre Juillet et Marie-France Garaud, à la rupture avec l’Elysée. (Vidéo : Duel entre Chirac et Giscard)

    (Vers les dates)

    « Je crois qu'ils ont manqué...Quelles que soient les circonstances... »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :